Juin 01 2012

Bienvenue sur mon blog !

Je serai au Double Fond en duo avec Alexandra dans notre spectacle « De très près » les vendredis 7/07, 21/07 et 29/09/2017. Egalement en duo dans notre spectacle « Ce Soir, J’Ouvre La Boîte » les 14/07 et 28/07/2017. Et  à la rentrée dans un tout nouveau spectacle en édition limitée (7 représentations seulement !) : « Ensemble » avec ma fille et toute la troupe du Double Fond du 6/10 au 10/11/2017…

Ce blog est né de la passion que j’éprouve pour la magie et de la passion que j’ai de communiquer avec ceux qui aiment la prestidigitation comme je laDominique Duvivier par Harcourt respire moi-même.
Que mes ennemis aillent voir ailleurs…
Que mes amis virtuels ou réels viennent à moi comme j’ai envie d’aller vers eux.

J’aime passionnément mon métier qu’est la magie mais mon hobby c’est aussi la magie… Deux passions en une, le pied quoi !

Chaque lundi matin un nouveau texte de mon cru sera édité ci-dessous et ce sera notre point de départ pour discuter, raisonner, imaginer ensemble des nouvelles pistes de recherches…
Il y aura tantôt des pistes de travail, tantôt des histoires qui m’inspirent etc. Plein de directions pour avancer ensemble quoi !
Elle est pas belle la vie ?
Pourquoi avons-nous tant de chance ?

A bientôt

Amitiés

Dominique DUVIVIER



Juin 26 2017

Numéro spécial Dominique Duvivier – Interview avec David Stone

Mes chers et fidèles lecteurs,

Pendant quelques semaines, vous allez pouvoir lire les pages qui m’étaient consacrées dans « La Revue de la Prestidigitation » en janvier 2015… avec la permission de la rédaction bien sûr ! J’espère que cela vous plaira.

Bonne lecture à tous

Amitiés

Dominique Duvivier

 


Juin 19 2017

Le Double Fond : un rêve devenu réalité

J’ai créé le Double Fond pour montrer qu’on pouvait présenter des shows entiers à base de magie de close up. Quand je vois le succès grandissant de ce lieu, je suis parfois étonné que, maintenant 30 ans après sa création, il reste encore le seul en Europe, voire dans le monde à ne vendre que du close up (certains théâtres ou cabarets sont bien entièrement dédiés à la magie, mais présentent tous les types de magie). Il faut dire que, comme d’habitude, un nombre assez incalculable de personnes préfèrent critiquer le concept avec un air très assuré, alors qu’elles n’ont jamais pris la peine de mettre les pieds au Double Fond ! Ah ah, je ris, je ris ! Tant pis pour elles, mais c’est bien dommage. Au lieu de se bouffer le nez, on aurait pu travailler tous ensemble dans le même sens et le close up serait encore plus incontournable qu’il ne l’est aujourd’hui. Bref. J’avais donc un rêve : bosser pour obtenir un « close up de scène » assez performant pour pouvoir rivaliser avec les machines de guerre des confrères dignes de ce nom dans le domaine des grandes illusions (David Copperfield et consorts). Pour ce faire il fallait pouvoir s’entraîner comme il le faut, alors j’ai acheté Le Double Fond pour travailler. Ni plus ni moins ! J’avais déjà roulé ma bosse un paquet d’années avec le close up de table en table ou en cocktail et j’en avais marre. Marre de ne pas pouvoir m’exprimer davantage, artistiquement parlant. Je voulais vraiment créer des spectacles que les gens pourraient venir découvrir comme on va découvrir une pièce de théâtre ou un one man show. Pas facile d’ailleurs car absolument rien de tel n’existait. Il a fallu créer un besoin auprès du public : aller voir un spectacle de magie de close up. Sacré challenge ! Il a fallu l’éduquer dans ce sens et… il a fallu apprendre à être à la hauteur ! Au début tout était à créer. Tout était déroutant, pour ne pas dire chiant et compliqué à gérer.Surtout que, les premières années, les gens s’arrêtaient au Double Fond sans vraiment savoir où ils venaient. Ils étaient au bar ou en terrasse et nous devions les « séduire » pour qu’ils aient envie d’aller voir « plus » en réservant pour un spectacle. Ce qui veut dire que, tout en étant à la tête de ce lieu unique et magnifique dédié à la magie, je devais continuer, quelque part, cette magie que je n’aimais plus trop pratiquer : le close up « sauvage » de table en table ! Mais voilà, petit à petit, nous avons fidélisé un public, nous avons aussi progressé forcément (puisque nous n’avons pas arrêté de travailler), le bouche à oreille a fonctionné et le bonheur a pointé le bout de son nez. Aujourd’hui on dit que c’est un lieu « mythique » et je suis fier de ce rêve qui est devenu réalité. La magie qu’on peut y voir est assez novatrice et j’ai la prétention de penser que si celle-ci ne l’était pas, le Double Fond n’existerait plus depuis plusieurs années. Plus que jamais le close up plaît. J’y ai toujours cru, mais quel plaisir de voir aujourd’hui l’engouement qu’il provoque ! A l’heure du tout-numérique et de la suprématie des réseaux sociaux virtuels, les gens adorent venir se retrouver dans notre petite salle pleine comme un œuf et vivre la magie de l’instant présent. Pour ça le close up est idéal : c’est la magie de l’humain. On ne peut pas être plus près les uns des autres, on rit, on rêve, on hallucine tous ensemble, tout est en parfaite interaction. De nos jours, tout le monde a faim de cette sensation, non ?


Juin 12 2017

Nouveau tour : Reverse Card

Un tour extraordinaire facile à faire.
Aucune manipulation.
Préparez-vous à être bluffé !

Effet :
Le magicien montre des cartes identiques de dos comme de face : ce sont quatre 9 de Cœur à dos bleus.
Il va faire traverser des bouts de cartes d’une face sur une autre !
Oui, cela semble bizarre à lire, mais les effets sont tout à fait surréalistes et hors du commun !
La carte traverse la carte ! Le dos traverse la face, la face traverse le dos !
Le miracle s’effectue carte par carte, de manière progressive !
Tout est donné à l’examen à la fin du tour !
Sont fournis :
– Les quatre cartes en Bicycle (imprimés par USPC en Rider Back).
– Explication sur un lien vidéo.

Vous pourrez bientôt acheter ce tour en cliquant sur le lien suivant : http://www.mayette.com/produit/reverse-card/344561/reverse/


Juin 05 2017

Jacques BREL nous parle

Une trentaine de minutes que nous allons passer avec un des plus grands magiciens…écoutez-le, regardez-le et laissez-vous aller ! C’est du pur bonheur.

 


Mai 29 2017

Numéro spécial Dominique Duvivier – Bio

Mes chers et fidèles lecteurs,

Pendant quelques semaines, vous allez pouvoir lire les pages qui m’étaient consacrées dans « La Revue de la Prestidigitation » en janvier 2015… avec la permission de la rédaction bien sûr ! J’espère que cela vous plaira.

Bonne lecture à tous

Amitiés

Dominique Duvivier

 


Mai 22 2017

Podcast « Et si c’était vrai ? » : émission n°36

Dominique-DuvivierChers amis,

Voici la 36ème émission de mon podcast, enregistrée en octobre 2014 avec Lionel dit « Le Marquis » et moi-même.

Installez-vous comme d’habitude, confortablement.

Bonne lecture audio !

Pour écouter le podcast sur Itunes, cliquez ici !

Sinon, cliquez ci-dessous sur la barre d’écoute…

Dominique Duvivier

PS : Je vous rappelle que vous pouvez vous abonner au podcast directement par son RSS mais également sur iTunes : les personnes possédant des iPhones, iPod ou iPad peuvent donc s’abonner directement (et gratuitement) sur la plateforme d’Apple et disposeront ainsi automatiquement des prochains numéros.

Play

Mai 15 2017

MAGIPHAGEUH N°59 : LES SPECTATEURS

Je considère que l’ambition d’une prestation magique, doit être vraiment de bouleverser le public. Ni plus ni moins. Epater un peu la galerie sur un coin de bar ou de table, c’est loin d’être assez. Non, avec un tour de magie – et qui plus est un spectacle – il doit y avoir un avant et un après. Cela doit être une sorte de révolution ! Souvenez-vous de l’émerveillement brut de ces tours qui ont changé votre vie ! Voilà ce qu’il faut chercher à obtenir dans les yeux de vos spectateurs…

Pour aller dans ce sens, une importance particulière doit être accordée au fait de savoir communiquer avec le public.

Pour commencer pensez à écrire votre spectacle ou votre numéro dans l’optique de le rendre interactif. C’est la meilleure façon de communiquer/communier avec votre public. C’est aussi la méthode la plus accessible. N’oubliez pas que dans une discussion, en dehors même du contexte d’un spectacle, on a tendance à se mimétiser vis-à-vis de notre interlocuteur lorsque celui-ci est brillant ou fascinant. La façon d’être de notre interlocuteur influe bien sûr sur notre propre façon de réagir et de faire avancer la discussion : si notre interlocuteur est éloquent, nous allons saisir la balle  au bond à certains moments, relever une expression, ou une bévue, que sais-je ! Pour qu’un spectacle soit vivant, cela se passe de la même façon. Dans l’écriture de votre prestation, vous devez donc prévoir de faire réagir votre public, de lui faire vivre l’action avec vous, de le faire pétiller au moins autant que vous-même ! Je précise tout cela car on imagine toujours qu’un spectacle totalement écrit manquera justement d’interactivité et qu’il s’agira d’une sorte d’autoroute immuable. Eh bien non ! L’écriture de votre numéro doit permettre à celui-ci de respirer suffisamment en dehors de lui-même, pour laisser précisément la place à l’improvisation ! C’est bien grâce au fait que votre numéro sera entièrement et parfaitement écrit, que vous allez pouvoir dépasser l’aspect technique pour COMMUNIQUER avec le public. C’est grâce à l’écriture que votre show pourra lui-même devenir une sorte d’être humain à son tour. Pour moi un spectacle EST une personne vivante à part entière qui vit des choses nouvelles à chaque fois qu’on le/la sort de sa boîte ! Suivez-vous mon cheminement ?

A partir de ce protocole quasi naturel (devenu naturel quoi !), il faut ensuite se fondre autant que possible avec votre public. Vous devenez une sorte de récepteur de tranches de vie puis de diffuseur de celles-ci auprès des autres. Vous êtes un passeur. Tout ce que vous pourrez saisir est bon à prendre. A vous donc de faire attention à tout (situations, réactions, attitudes…) et ensuite de faire le tri selon l’évolution du spectacle… Pas facile me direz-vous ! Oui, c’est vrai. Mais si vous vous entraînez encore et encore (devant de VRAIS publics) et surtout si votre amour du public est sincère, alors vous y arriverez. Cette sincérité est très importante : le public sent tout et très vite. Si vous êtes sur scène pour de mauvaises raisons (par exemple vous faire mousser dans un trip égocentrique), le public le saura en quelques secondes. Si, par contre, vous êtes humblement sur scène sans autre but que celui de jouer avec lui et de lui donner un peu de bonheur, cela se passera bien.

Un des grands défauts des magiciens en général est de ne pas se mettre à la place du public : le magicien est souvent tellement centré sur lui-même qu’il oublie que la magie n’est pas dans ses mains, mais dans l’esprit du public. Bref, pensez toujours à ce que le public perçoit LUI. C’est passionnant d’analyser ses réactions qui sont le reflet de ses peurs vis-à-vis du lâcher prise… Il faut dire que la tâche du magicien est particulièrement ardue : il doit savoir cueillir les spectateurs sans qu’ils s’en aperçoivent. Il doit les faire venir à lui sans le leur dire. Il doit leur faire comprendre qu’il serait bon, pour eux, de s’abandonner au spectacle, car le but du spectacle n’est que de leur apporter de la joie et du plaisir. Pas simple pour un spectateur de lâcher ses convictions et c’est une des problématiques de notre art. Au cinéma nous n’avons pas besoin de nous dire que ce que l’on voit est fictif pour « goûter » le plaisir de la salle obscure… Tout le monde sait qu’il s’agit d’une illusion, mais tout le monde embarque gaiement. C’est acquis, c’est normal : au cinéma on accepte totalement le principe de vivre un moment qui est « faux », mais qui nous procure tout un tas de sentiments plus « vrais » que nature. En magie, il faut signer quelques protocoles virtuels avant que le spectateur ne s’abandonne réellement. Pourtant le principe est exactement le même ! On sait bien que le magicien n’est pas un vrai magicien, mais sa magie nous bouleverse réellement.

 


Mai 08 2017

Le nouveau spectacle de ma fille Alexandra Duvivier

Voilà, c’est parti ! Ma fille Alexandra a commencé les représentations de son spectacle « Secrets de fabrication » samedi dernier au Double Fond. On peut dire que cela commence sur les chapeaux de roue… Standing ovation et Télérama qui lui a donné sa note maximale. Le père que je suis est tout fier… et aussi un peu l’auteur puisque j’ai écrit et mis en scène ce spectacle en duo avec elle !

Voici la bande-annonce du spectacle.

Et voici le bel article paru dans Télérama :

Toutes les infos sur le spectacles ici : http://www.doublefond.com/programmation/spectacles-en-soiree/spectacles-hebdomadaires/secrets-de-fabrication/

 


Mai 01 2017

Nouveau teaser du Double Fond pour ses 30 ans


Avr 24 2017

Trio avec Viktor Vincent en ce moment au Double Fond

Voici un petit reportage photo de notre trio (avec ma fille Alexandra et Viktor Vincent) pour fêter en ce moment les 29 ans du Double Fond !

 

Et ci-dessous une annonce passée à la radio. Cliquez sur l’icône d’écoute !

 

Play